Piteuse défense

Un homme perd du jour au lendemain sa charge et sa réputation. Dans le secret de son alcôve, violé par un zèle gendarmesque, il avait regardé des images de gitons. D’audition, de défense, de question sur la valeur du chef d’accusation, nul besoin plus que de victime : il faut qu’il tombe. Or quelle main l’abat ? Au bout du bras qu’elle finit s’aperçoit Télémitre, qu’un mois plus tôt voulait pendre la foule dévote convaincue de ses mœurs pédérastes.

« Compréhension commune de notre histoire »

Un satrape des Grands Lacs, arrivé par les armes, le mensonge et les services spéciaux de l’empire, annonce le même jour son adhésion au Commonwealth et le terme de la vindicte dont il poursuivait la France. Couchenard s’en fait une gloire qui ne lui a pas ménagé les ronds de jambe. Le tyran peut rééduquer ses compatriotes, dont la plupart pèchent de parler français. Notre premier légat pas plus que lui n’a le goût de cette langue.

Devoir de réserve

Il manquait à la gloire du trône une Union des écrivains d’Etat. La façon de sa missive au ministre des Lettres, quoiqu’elle laissât à penser que le français échappe à son auteur*, devrait valoir cent fois au député Leroutric d’en assumer la présidence honoraire.

*« Le devoir de réserve dû aux lauréats de Goncourt », écrit-il comiquement…

Publié dans : Aile droite, Chronique compendieuse | le 13 novembre, 2009 |Pas de Commentaires »

Identité


En son for intérieur, la question de sa propre identité était un nœud inextricable pour Doublet. Le ministre de l’Importation et du Tri des ilotes a trouvé à s’en distraire en jetant à tous les vents la question de ce que français veut dire. Il se trouverait de bonnes âmes pour le renseigner.

Lapidation

Un homme sali par la rumeur chancelle sous les sifflets. Il est ministre. Passent par là Monbenêt et Samuelsmall. Il tiennent chacun une pierre à la main et la lui jettent à la tête avec force.
Sont-ce méchants hommes que Samuelsmall et Monbenêt ? Ne réunissent-il pas ensemble les valeurs montantes de la gauche socialâtre ?

Publié dans : Aile gauche, Chronique compendieuse | le 20 octobre, 2009 |Pas de Commentaires »

Mauvaise passe

Pour un gentil ouvrage publié depuis un lustre qui irrite soudain le parti puritain, voilà Télémitre jeté à la meute des lyncheurs. Il y succombera ou en réchappera seul. Attendait-il du prince un mot de réconfort ? Avec le Boudrillon les grandes douceurs sont muettes.

Fibre sociale

L’intendant général du parti au pouvoir reçoit et congratule pour son « engagement » le chef-kapo de la Compagnie du téléphone, dont les employés se jettent par les fenêtres. Grobertru lui recommande de les « accompagner davantage ».
Puissent ses paroles être suivies d’effet.

Publié dans : Aile droite, Chronique compendieuse | le 2 octobre, 2009 |Pas de Commentaires »

Anorexie

Nos jeunes filles sont-elles à ce point des oies, que les rondeurs retouchées d’un mannequin dans un magazine les puisse convaincre de dépérir d’inanition ? Telle est la croyance d’une dame Boyère, élue des Bouches-du-Rhône, dont le public attend maintenant qu’elle complète sa proposition de loi de censure par l’obligation d’user au contraire d’abondance de la gomme, aux fins de garder nos enfants des tentations de l’obésité.

Publié dans : Aile droite, Chronique compendieuse | le 24 septembre, 2009 |Pas de Commentaires »

Un caïd de la jungle

Tout fier est le ministre Doublet, de cueillir des familles au petit matin dans des camps de transfuges. Et ce n’est pas rien que le parcours de Doublet depuis trois ans, qui a rendu au mot rénégat un lustre élimé autrefois dans les steppes de Russie. Sa police veille au droit d’asile, et il donne de bons gages à son maître.

Publié dans : Aile droite, Barons félons, Chronique compendieuse | le 22 septembre, 2009 |Pas de Commentaires »

Solidarité chiffonne

Haut Commissaire des Indigents, Poverelliche avait beaucoup misé sur son invention d’une nouvelle trappe à pauvreté. Elle est en place, mais le client s’en méfie : le rebute le tracassin de police, lors même qu’on le prie de sortir, avec ces trois cents sous, de la statistique des pauvres. Le commissaire s’active toujours.

1...1112131415

Langue de bois |
La Feuille Moissagaise |
Les Jeunes CDH Verviétois |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | palabre
| Services d’intérêt économiq...
| Le Blog-Notes d'Yves Baumul...