Archive pour la catégorie 'Chronique compendieuse'

Psychopathes


Jamais tant que celle-là cour n’en compta. Voyez-les à leurs yeux. Regardez le regard de Friquechèvre. Celui de Chibrefeu. Leur fixité tendue et vide. Mais aussi bien celui de leur maître, difficile à saisir dans l’agitation du corps et les tics du visage, mais que les circonstances, avec le secours de quelque opiacée de pharmacie, peuvent donner à voir, comme lors de ce débat de second tour ou le postulant paya d’un effort de chaque instant d’exposer le revers de la même démence : l’immobilité flasque d’une absence au monde.

Goût du maroquin

Il se murmure que Rosedinde est chagrine du raccommodage de son projet de loi sur les hospices, que doit annoncer le Boudrillon. Elle aurait parlé de démissionner. Voilà de l’honneur. Elle ne démissionne pas. Voilà une femme publique.

Entrez donc…

Entrez donc… nayezpaspeur

… et tâchez d’enjamber les panneaux de réclame là-dessous (ou posez-y vous, ils ne font point de mal).

Publié dans:Chronique compendieuse |on 10 mai, 2009 |Pas de commentaires »
1...1011121314

Langue de bois |
La Feuille Moissagaise |
Les Jeunes CDH Verviétois |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | palabre
| Services d’intérêt économiq...
| Le Blog-Notes d'Yves Baumul...