Résignation

Les électeurs qui votent encore veulent le Consulat, ils l’auront.

Molle veillée d’armes. Quatre cents somnanbules que porte le caprice d’un vent tiède s’en viennent peupler l’Assemblée, qui donneront les pleins pouvoirs à leur champion et retourneront aux mollesses du libéralisme compassionnel dont ils bredouillent depuis un mois les éléments de langage.

Leophorius ne fait pas même mine de s’intéresser à cette claque. Il est consul, pour autant qu’on peut l’être seul ; il sait, du moins, que la suite ne tend pas vers l’Empire. Eh puis ! Qu’est-ce que cela fait ?

 

monoconsul

 

Publié dans : Aile droite, Aile gauche, Observations |le 17 juin, 2017 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Langue de bois |
La Feuille Moissagaise |
Les Jeunes CDH Verviétois |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | palabre
| Services d’intérêt économiq...
| Le Blog-Notes d'Yves Baumul...