#Expatriée

Si Leophorius avait parlé d’une Niçoise ou d’une Cantaloue “expatriée” à Brest plutôt qu’en Guadeloupe, il n’aurait pas suscité la feinte indignation d’un Philocruche, ni le reptilien sarcasme de la foule, qu’une autre risée agitera demain.

Publié dans : Aile droite, Aile gauche, Chronique compendieuse |le 17 décembre, 2016 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Langue de bois |
La Feuille Moissagaise |
Les Jeunes CDH Verviétois |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | palabre
| Services d’intérêt économiq...
| Le Blog-Notes d'Yves Baumul...