Casseroles

Hier en sa page trois un indispensable canard dressait la liste des élus en délicatesse avec les tribunaux déjà reconduits au premier tour de la municipale, ou promis à l’être au second.

Ce mercurial volatile en riait plutôt jaune. Il se fût moins dégoûté d’en tirer la leçon.

Plus de sagesse que de mauvais jugement entre dans le suffrage du peuple en faveur de candidats cupides ou dépravés. S’il se refuse à traquer chez eux tous les vices que la nature a faits, c’est qu’il se défend de la perfection que l’on propose à son applaudissement, et de la vertu que des commissaires imposent à son imitation ; qui ne voit qu’à vilipender l’humaine faiblesse, c’est son procès aussi qui est en creux instruit ?

Loués soient les édiles et les députés honnêtes ; fou qui prétend à l’être, et fou qui en réclame pour maîtres ! Un élu que la justice épingle, en ne valant pas plus qu’eux gratifie ses mandants d’un confort moral sans quoi l’on ne peut vivre : le droit d’être faillible. Humain, en somme. 

Publié dans : Observations |le 27 mars, 2014 |Commentaires fermés

Commentaires et pings sont desactivés.

Commentaires desactivés.

Langue de bois |
La Feuille Moissagaise |
Les Jeunes CDH Verviétois |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | palabre
| Services d’intérêt économiq...
| Le Blog-Notes d'Yves Baumul...