Goût du maroquin

Il se murmure que Rosedinde est chagrine du raccommodage de son projet de loi sur les hospices, que doit annoncer le Boudrillon. Elle aurait parlé de démissionner. Voilà de l’honneur. Elle ne démissionne pas. Voilà une femme publique.

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Langue de bois |
La Feuille Moissagaise |
Les Jeunes CDH Verviétois |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | palabre
| Services d’intérêt économiq...
| Le Blog-Notes d'Yves Baumul...